Arabstazy

Fondé en 2013 par Mettani, Arabstazy se présente comme un  collectif de musiciens et d’artistes vidéo « réunis autour de la volonté de promouvoir la scène électronique underground du monde arabe ».

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

Desktop40 2.jpg
© WAF

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14Prolongation du Label électronique Shouka, le collectif Arabstazy organise de nombreux évènements qui rendent-compte de l’aspect protéiforme de la culture maghrébine. Pour Mettani, la naissance du collectif a été la concrétisation d’un besoin de créer du lien entre musiques traditionnelles et électroniques. C’est à travers la notion de transe qu’il dit trouver ce lien, « comme un trait d’union entre les humanités, qui est tantôt animiste, tantôt mystique, tantôt chimique ».

Les différents lieux et cadres investis, allant du hammam de l’Institut des Cultures d’Islam à des projets plus alternatifs comme les événements Champ Libre, donnent à chaque soirée la particularité de s’imprégner de son propre rythme. Au programme, thérapie musicale et visuelle avec plusieurs artistes qui se relaient. Le collectif nous propose une large palette de performances artistiques de la musique live au Vjing.

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

« Toute notre recherche porte autour de la performance artistique, et ça passe par de la musique et de la vidéo live, de la scénographie, et surtout une réflexion que chacun doit entreprendre à titre personnel sur ce qu’il cherche à faire passer comme message à travers sa proposition artistique. Comme tout travail de recherche, il évolue constamment, de façon non-linéaire, et nous nous remettons sans arrêt en question. Nous sommes rarement satisfaits, c’est là notre moteur de créativité. »

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

Montage Arabstzy.jpg
©Lucarne

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

Contraction cynique des termes « Arabe » et « Ecstasy », le collectif propose à son public des expériences inspirées de rites préislamiques. Le prisme Arabstazy puise dans des traditions afro-maghrébines telles que le Stambeli tunisien ou le culte vaudou, pour nous offrir une immersion au sein de rituels à la fois hypnotiques et poétiques.

L’esthétique mystique est omniprésente dans leur travail. Qu’elle soit musicale ou visuelle, elle invite à une exploration de la transe au détour de sonorités électroniques et contemporaines. Les membres du collectif n’ont qu’une volonté : créer une communion sans frontière avec un public qui se donne, corps et âme.

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

desktop1
© Lucarne

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

« Le public doit pouvoir se nourrir aussi bien physiquement que spirituellement ; il doit pouvoir creuser, questionner, interpréter. Il en va de notre responsabilité d’artistes que de donner suffisamment de profondeur à notre message pour rendre cela possible . »

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14Dans le laboratoire Arabstazy on fusionne, on efface, on explore. S’entremêlent dans des lives vibrants voix envoutantes et solos de guitares, tous sublimés par un rythme entêtant. Un syncrétisme déchirant, qui sonne comme une invitation à ausculter l’âme humaine.

On se retrouve ainsi bercé entre les mains des artistes qui accompagnent le collectif dans ses projets. Parmi eux Tropikal Camel, Deena Abdelwahed (désormais chez InFiné music) Ghoula, Shinigami San ou encore la V-jette WAF. Ensemble, ils brisent les chaines du kitsch oriental, pour une redécouverte du patrimoine culturel Nord-Africain. Un héritage qui fascine, et qu’ils façonnent au gré de leurs voyages.
capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

Montage Arabstzy - copie.jpg
© Lucarne

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

« Ce qu’il faut retenir d’Arabstazy, c’est surtout la volonté de casser avec l’image orientaliste qu’on colle à tout ce qui vient du Maghreb. C’est pour se moquer de cet amalgame que nous avons appelé notre collectif Arabstazy. Arabstazy comme fantasme d’Arabité, comme revendication d’une identité qui nous a été accolée par un élément tiers. Nous cherchons à mettre en avant une sensibilité très particulière, sombre et profonde, quelque chose qui soit issu du caractèrere complètement hétérogène du mélange culturel qui s’est produit en Afrique du Nord, et notamment en Tunisie, carrefour avec un pied en Méditerrannée et l’autre en Afrique »

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14Avec ce collectif, Mettani et les autres membres entendent bien faire évoluer l’image trop connotée, ou trop fantasmée de la culture Nord-Africaine. Ils proposent un format de soirée à la dimension spirituelle où le public est convié à un rituel surprenant. Arabstazy est l’expérience éphémère d’une fusion entre ce qui est présent et absent, un slow hypnotique et langoureux avec l’obscur.

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

Arabstazy : http://arabstazy.net/

Mettanifacebook.com/waterdestroy/

Photos © Celine M http://celine-m.com/ [Lucarne]

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

14383287_651728061672244_4946732_ncapture-decran-2016-09-15-a-00-24-14Khedija Dhaoui

Étudiante en Lettres Modernes

capture-decran-2016-09-15-a-00-24-14

Retrouvez HAWA sur Facebook et Instagram

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s